29.8.07

Arriben bones notícies del nord

Pour les partisans d’une Belgique unitaire, la situation est inquiétante. Du côté des séparatistes flamands, ultranationalistes d’extrême droite ou membres de Nouvelle alliance flamande, alliés aux chrétiens démocrates d’Yves Leterme, on se réjouit : de plus en plus de Flamands évoquent la nécessité d’une plus grande autonomie, voire d’une indépendance pour leur région.

Au bout de quarante années de compromis, faute de cohésion et de confiance, c’est tout l’édifice belge qui va s’effondrer. Il n’est pas sain qu’une région bénéficie de transferts financiers et n’assume pas ses responsabilités, mais je serais partisan d’un maintien d’une solidarité temporaire avec la Wallonie après la scission “, affirme M. Vermeiren.

Si les partis flamands jugent que la décision est démocratiquement légitime, ils peuvent, à la Chambre - des députés - , ou au sein des groupes linguistiques de la Chambre et du Sénat, voter, à la majorité simple, la séparation “

Via JPQ: La UE no garantiza la integridad del Estado

1 comentari:

rafael ha dit...

Deixo un altre amb comentaris dels veïns de dalt sobre la situació amb una perplexitat notòria.

http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2007/08/la-belgique-au-.html#more

En relació als cognoms i antecedents per la recerca dels cognoms "ibanyes i ivanyes", al "google books" tens més recursos. D'altra banda m'agraden molt i et felicito per les cròniques del viatge per l'altra banda de la Mediterrània.